I feel lucky

Saison III

Publié par Insondable prod. le 07/07/2021 · 2 mins de lecture

Durant le courant de l’année 2010, le site du Vatican a été suggéré 72342 fois par le moteur de recherche Google suite aux requêtes formulées par les mots-clés suivants : «prendre avec des pincettes», «gendarmette nue», «liposuccion», «viagra» et «enlarge your penis».

Ces requêtes ont été faites dans 23 langues différentes, dont le bantou, alors que le site du Vatican n’est traduit qu’en huit langues (dont le latin). La géolocalisation de ces recherches a déjoué toutes les statistiques et probabilités : on peut se demander pourquoi 8% d’entre elles proviennent de la colonie minière Pyramiden, située sur les îles Svalbard, pourtant abandonnées depuis 1998, ou comment il est possible que 3% proviennent de l’intérieur de la pyramide de Gizeh. Nous passerons sous silence les 3 requêtes provenant de la même IP localisée dans le Palatium Apostolicum du Vatican.

En revanche, l’usager moyen du célèbre moteur de recherche sera moins étonné d’apprendre que le site www.gronibards.fr a été trouvé par des internautes qui avaient cherché les mots «liturgie», «ornithorynque», «moteur à fusion froide» et «falafel au lard».

Averti par monseigneur Vigano, responsable communication du Vatican, de nombreux techniciens, quelques hackers, les Anonymous et Julian Assange, se sont penchés sur ce phénomène, sans résultat. Le seul point commun entre les deux sites étant la date de dépôt des noms de domaine Vatican.va et Gronibards.fr, le 17 juin 2009.

Coïncidemment, c’est également la date anniversaire de Kevin D. scolarisé à la Canyon View Elementary School de Tuxon (Arizona), qui est le seul à avoir lancé une recherche Google avec l’ensemble des mots-clés cités plus haut. Nous ignorons le résultat de cette recherche, car, dans les 24 heures qui ont suivi, ses parents ont puni Kevin de sortie, formaté le disque dur de l’ordinateur avant de le jeter dans une casse automobile. Moins d’une semaine plus tard, la famille est partie s’installer dans le Montana et refuse depuis lors de toucher le moindre appareil connecté à internet.


Retrouvez Les Archives de l’Insondable en podcast. Si vous appréciez ce travail, merci de nous soutenir. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.