L’ennemi qui venait du rat

Saison III

Publié par Insondable prod. le 28/04/2021 · 2 mins de lecture

Quelque part dans le désert de l’Arizona, à quelques miles de la petite bourgade d’Ajo se trouve un laboratoire militaire souterrain et secret. Des prototypes d’armes de toutes sortes y sont inventés et testés avant d’être produits à grande échelle et commercialisés.

Le 20 juin 1982, dans le département de recherches bactériologiques, le rat immatriculé GF-513 parvint à s’enfuir de sa cage lors d’un moment d’inattention d’un stagiaire laborantin. L’animal réussit à couvrir sa fuite en rongeant quelques fils d’une armoire électrique qui provoquèrent un départ d’incendie dans le laboratoire.

Après une dizaine de miles de traversée du désert, il parvint à rejoindre la ville d’Ajo avec le projet de mettre à profit son QI anormalement élevé pour son espèce pour se venger.

Avec les connaissances en matière de guerre bactériologique qu’il avait accumulées en observant ses geôliers et la foule de germes pathogènes dont son pelage était gorgé, il n’aurait eu aucun mal à parvenir à ses fins s’il avait possédé quelques notions du code de la route. Traversant l’interstate qui menait au centre-ville d’Ajo sans faire preuve de la plus élémentaire prudence, GF-513 fut simplement réduit à l’état de pulpe grasse par un poids lourd qui venait livrer le drugstore du coin.

Les virus, compagnons de route du rat, mirent moins d’une dizaine d’heures à sécher au soleil d’été.

Pour l’anecdote, il faut note que ce fut également le temps qu’il fallut au responsable du laboratoire pour licencier le stagiaire étourdit.


Retrouvez Les Archives de l’Insondable en podcast. Si vous appréciez ce travail, merci de nous soutenir. Les contributions, même modestes, sont une réelle motivation.